21 avril 2017

Et le joueur de mois de Mars est....

Sans surprise, notre Grand Mère Sylla truste 70% des voix avec un mois de Mars assez phénoménal.
Jugez par vous même:

- On commence par le 03 Mars avec un sanglant 11-0 contre Axa Sports avec 5 buts et 2 passes décisives.

- On enchaîne le 11 Mars contre l'ASPTT Champigny avec 1 but et 1 passe décisive pour une victoire 3-0

- Enfin, le 18 Mars, on termine par un tour de Coupe et un triplé retentissant

Vous l'aurez compris, notre attaquant vedette qui a repris une condition physique un peu plus adéquate (certains des kilos superflus se sont évaporés) vit un début d'année très faste.

Ses stats en 1 année et demi parmi nous sont justes stratosphériques....



Pourvu que cela dure !

Convocation NTV - Rectorat Paris

Messieurs,

Samedi, 15 ème journée de championnat sur 18 avec la réception de Rectorat Paris
Au match aller, défaite 3 - 0 en 2 et 4 - 2 en 1.

J'attends une grande motivation de votre part pour réaliser 2 beaux matchs.

La 2 à RDV à 12h10 au vestiaire du Tremblay :

Flèche - Amadou - Faou - Ju P - Karim - Hakim M - Stoufy - Ben - Flo - Chris - John  - Olivier E

Arbitre de touche : Dave
Résumé du match : John

La première à RDV à 13h45 au vestiaire :

Michel - Olivier S - Mehdi - Miki - Roro - David - Richard - Soso - Jason - Thierry - Mouthar - Adrien  - Ludo

Résumé du match : Roro

Terrain synthétique pour les 2 équipes.

Merci de penser à vos chaussettes noires.

A samedi.

Votre prez

PIEQUIPEPTSJOGNPFBpBcDif
1NEW TEAM VINC4614102205814044
2SCPO-ESCRP4513102104315028
3ASPTT CHAMPIG39147430262006
4COM.MAIS.ALFO381480603118013
5AIR FRANCE PA3713805027280-1
6ASPTT EVRY3014446015210-6
7RECTORAT PARIS2714428031390-8
8AXA SPORTS2714419022470-25
9TAURUS FC2514329021420-21
10APSAP MONDOR20141310018480-30
1SCPO-ESCRP 24413101206323040
2COM.MAIS.ALFO 24414100405021029
3ASPTT CHAMPIG 2411483303722015
4NEW TEAM VINC 2391474305623033
5AIR FRANCE PA 23113534123270-4
6TAURUS FC 23014534240420-2
7RECTORAT PARIS 22814525231410-10
8ASPTT EVRY 22614338020300-10
9APSAP HENRI MONDOR 223143110027610-34
10AXA SP.L. 221143010121600-39

buon compleanno Durmisinesi!

Aucun texte alternatif disponible. C'est aujourd'hui l'anniversaire d'un des jeunots du club qui fête tout de même ses 24 ans. L'attaquant formé au CO Vincennes nous a rejoint à l'age de 17 ans et fait son retour cette année après une année d'interlude dans sa ville de coeur pour un séjour Erasmus, Roma. Nous lui souhaitons donc un joyeux anniversaire et plein de buts pour la fin de saison.

19 avril 2017

LES 60 ANS D'HENRIQUE, PARABENS AU SORCIER DE LA NTV

 Il y a 60 ans aujourd'hui, c'est dans la "freguesia" d'Avintes, petite localité sur les bords du Douro dans la région de Porto, que naquit le patron de notre siège social historique, le sorcier du club, l'homme à la canne, le fameux Henrique. L'ensemble des dirigeants ainsi que tous les alcooliques et autres drogués du 421 lui souhaitent un joyeux anniversaire. Parabens senhor!

18 avril 2017

PARABENS PAPOU

L’image contient peut-être : 1 personne, enfant  En ce 18 avril, un ancien joueur du club dont les genoux sont capricieux fête ses 32 ans. En effet, la gazelle de Léo Lagrange vient nous supporter (vanner) régulièrement le samedi mais ne peut plus participer sur le pré. L'ensemble des dirigeants lui souhaitent un joyeux anniversaire!

17 avril 2017

Résumé NTV - Communaux Maisons Alfort par Nico

Pour ce 8ème de finale de coupe Jean-Restlé, la NTV recevait les communaux de Maisons Alfort au Parc du Tremblay. Gros match en perspective contre cet adversaire contre qui nous jouons tjs des matchs étriqués mais qui, jusqu’à présent, nous ont tjs souri.

Temps légèrement humide, température idéale pour taper dans la baballe, adversaire coriace, un Parc du Tremblay ouvert exclusivement pour notre match (le seul de l’après-midi), tout était réuni pour cette affiche. Tout le monde est à l’heure au vestiaire, on attendra quand même Jazz, serein malgré tout sur sa place de titulaire (trop ?) depuis la blessure de son compère Youss (Reviens vite Yousston !)…

Faute de volontaire pour faire la touche, un pile ou face s’organise entre les 2 dirigeants Soso et Nico pour savoir qui se sacrifie. Ce sera finalement Soso qui devra s’y coller. Une certaine sérénité se dégage au moment où la compo est annoncée, et ce même si quelques changements ont lieu dans le 11 de départ au milieu pour cause d’absences (Roro, le poundé et Florian notamment), la NTV restant en effet sur une très belle série en cours avec un jeu fluide et une efficacité à tous les postes.

La compo tombe :


Michel

Titi                   Jaz                Oliv’ S                Dav

Mouthar             Mehdi

Adrien                            Miki                       Oliv’ E


Kemo


Remplaçant :  Ludo, Nico
Saute : Soso

L’échauffement est, dirons-nous, sérieux mais sans plus, on sent un léger relâchement et une tranquillité dans la conservation, un peu inhabituelle à vrai dire.

Les 2 équipes entrent sur le terrain avec l’arbitre, et c’est le moment choisi par notre héros du jour, j’ai nommé Faou, qui débarque de nulle part à 15h01 et se propose illico pour faire la touche…Soso négocie aussitôt avec l’arbitre du jour, non seulement un changement sur la feuille de match pour qu’il puisse jouer, mais aussi et surtout un maillot imaginaire puisque nous n’en avons pas 14 mais seulement 13 (Youss essaye de gratter le numéro 4 qui est déjà encadré dans sa chambre en guise de souvenir de sa carrière footballistisque…). 1ère victoire du jour, le visage de Soso s’illumine (détend toi, t’es quand même sur le banc !)                   

Le match démarre sur un faux rythme, qui sera malheureusement le rythme de toute la première mi temps. La NTV peine à rentrer dans son match, perd de nombreux ballons inhabituels à la relance et joue bas, très bas. Les approximations s’enchaînent inexplicablement et aucune action des 2 côté à se mettre sous la dent si ce n’est à la 40ème sur un corner mal repoussé, reprise pied gauche croisé à l’angle de la surface par le « cheveux gris » adverse, Michel repousse d’un main ferme sur son propre poteau et sauve les siens….Ah en fait non, on entend des cris de joies des adversaires et on comprend alors que Mich Mich en voulant récupérer la balle près du poteau se la met tout seul dans le but. Loose. Mi temps 0-1.

C’est une des toutes premières fois que la NTV se retrouve menée et donc on pourrait craindre de l’agacement et de l’énervement à la mi temps. Le discours du coach se veut mobilisateur et espère que ce but nous réveille.

La seconde mi temps commence et une autre équipe de la NTV joue. Impact, envie d’aller de l’avant, générosité et solidarité ressortent. La possession est là, le jeu alterne et les offensives s’accumulent. Ludo rentre à la place d’Adrien un peu en dedans aujourd’hui (on apprendra que sa nuit fut courte…) dès la 55ème, suivi de Soso qui remplace Durmisi à la 70ème.

La NTV pousse et s’offre de nombreux centres dangereux et autres situations mais bute sur une défense bien organisée qui résiste et lance quelques contres bien placés mais notre arrière garde est encore une fois très présente dans les duels en 1 contre 1.

A la 75ème minute, Jazz récupère un ballon et s’aventure comme au dernier match dans la moitié de terrain adverse plein axe, il trouve un relai en une-deux avec Mouthar qui lui remet pleine course entre les 2 défenseurs centraux, contrôle et frappe enchaînée à la limite de la surface à ras de terre et égalisation Ntvéenne !

La NTV continue de pousser, 86ème minute, la défense de Communaux relance sur un centre Ntvéen, le 6 adverse aux 30 mètres croit lancer une énorme contre attaque, surtout qu’il n’a plus qu’à feinter notre Deco Portugais pour avoir un boulevard devant lui. C’était sans compter sur la détermination de notre numéro 10 qui, au moment du crochet, nous fait un roulé boulé dont il a le secret, récupère la balle plein axe devant la surface, deuxième roulé boulé pour accélérer et fixer la défense centrale avant de décaler Mehdi sur sa droite qui ajuste le gardien d’une frappe en force à ras de terre. Ouf, la NTV prend les devants et on croit à la victoire.

91ème minute, un autre fait du jour. L’arbitre siffle une faute de Soso aux 40 mètres mais c’est Mouthar qui est à terre sur le même contact. L’arbitre appelle le soigneur qui découvre à notre plus grande stupéfaction un Mouthar remonté comme jamais, qui sort de ses gonts en étant allongé par terre et nous lâche une phrase à la façon Mowgly « Mais làààà, vous ne sifflezzzzzzzzzzz paaaaaaaas Monsieuuuuuuuuur l’Arbitreeeeeeeeeeeee, VOUS NE SIFFLEZ PAAAAAAAAAS !!!!!!!!!!! ».
On aura donc vécu ici même la plus grande colère de l’année de notre gazelle qui, bien évidement s’était emporté de la sorte après avoir subi un coup de coude dans la glotte de son adversaire du jour….

Bruno profite du même arrêt de jeu pour faire rentrer le dernier remplaçant Nico à la place de Miki pour le dernier coup franc qui ne donne rien et se finit en 6 mètres. Dernier dégagement du match, Mich Mich qui les avait tous tiré jusqu’ici demande à son capitaine David de balancer la dernière cacahuète devant pour que l’arbitre siffle la fin du match. Mais Dave avait décidé de faire autrement, il était si bien sur le terrain qu’il se disait qu’après avoir été menée, la NTV devait encore faire +. Il rajouta donc un handicap à son équipe et donna la balle sur le 6 mètres à l’attaquant adverse plein axe aux 16 mètres qui alla fixer tranquillement David en lui serrant la main au passage et décala un autre attaquant seul au point de pénalty qui ajusta notre gardien.

Mais ce n’est pas tout, il fallait que le capitaine fasse au moins semblant d’être énervé pour être crédible, il tapa alors contre la transversale et retombe sur le ballon pour se faire une entorse de la cheville. Ne vous inquiétez pas trop non plus, il surmonta sa douleur pour poursuivre les prolongations (quel artiste !). Même pas le temps de siffler l’engagement, fin du match.


Pendant la pause, les joueurs ne se démontent pas et Oliv’ S harangue ses partenaires en ne cessant de dire ; « ils sont morts en face les gars, on va les tuer » juste devant ses adversaires. Avant le début des prolong’, il va voir un de ses coéquipiers et lui lâche un mythique « Nico, en fait, la vérité, c’est que je suis archi cramé et que j’ai déjà des crampes »….Mental on a dit !

Il ne se passa quasi rien pendant ses prolongations si ce n’est une possession de balle stérile Ntvéenne qui était quand même au dessus physiquement et domina quasi tous les duels. 120ème, dernier coup franc en notre faveur au milieu du terrain, longue balle en avant de Mehdi. Oliv’ S (encore lui décidément) avait emprunté des béquilles pour monter une dernière fois dans la surface et lâche une seconde punchline à Kémo « Kémo dévie la moi, dévie la moi ». La grand-mère Sylla très bien muselé par les 2 défenseurs centraux tout au long du match fit confiance à Oliv’ et dévia de la tête dans la course d’Oliv qui se retrouve tout seul devant le gardien (et sur son bon pied !) mais décida lui aussi de finalement lui tirer dessus pour vivre une séance de pénaltys et faire durer le suspense….

Fin du match, la loterie commence. 
Mehdi transforme, Communaux touche le poteau. On est devant. On enchaîne avec Titi, Mouthar qui ne tremblent pas et Mich Mich nous en sort un autre. Soso termine le boulot et victoire de la NTV au forceps !

Je retiendrai la solidarité de l’équipe qui malgré un jeu moyen en 1ère mi temps a su se remobiliser et faire preuve d’une belle solidarité. C’est avec un tel état d’esprit qu’on continuera à enchaîner, bravo à vous les gars. Belle joie collective et soulagement dans le vestiaire, même si Mich Mich rata la vidéo le démontrant.

Pas de note individuelle qui me forcerait un mettre des -1 ou -2 pour souligner à la fois le CSC, la passe dé à l’adversaire, l’outrance à l’arbitrage d’une gazelle ou encore la nuit courte de certains J J J. Au final, tout ceci est effacé par la belle image collective même dans un jour sans pour l’équipe. A noter les belles prestations de Durmisi pour sa première titularisation et les très bonnes rentrées de Ludo et de Soso. On repassera pour la dégaine de Nico (bonnet Balou, lunettes de plongées).

Un énorme Merci encore à Faou qui nous a sauvé encore une fois, à l'instar de Ronan et/ou de Bruno et tous les bénévoles du club…pendant que Bruno le Belge est lui aussi venu nous supporter, mais qui est resté au chaud sur le banc en enchaînant des bières à 10 degrés. Un autre style ;)

Força NTV !